En anglais, pourquoi s’écrit « Why », et se prononce comme la lettre « Y ».

A la création d’Ynternet.org en 1998, nous avons choisi le symbole de la lettre « Y » car nous considérions qu’avant de savoir comment utiliser Internet, il fallait savoir pourquoi l’utiliser ?

Saviez-vous par exemple qu’une des principales sources d’inspiration conceptuelle de la création d’Internet était la réflexion sur l’existence de la noosphère développée par l’artiste Vrenadsky et le scientifique Pierre Teilhard de Chardin, qui tous deux furent des humanistes à la croisée des cultures d’occident et d’orient, de la science et de l’art, de la spiritualité et de la physique….

Alors, Internet : bureau de poste ? Bibliothèque du patrimoine commun de l’humanité ? Outil de contrôle ? Nouveau média où chacun est acteur ? Farce de mère nature qui nous amène à nous bloquer le dos devant un écran pour mieux s’ouvrir à l’autre et à nos qualités intérieures ? Défi émotionnel face au stress des problèmes techniques ? Symbole de la perte d’âme ? Ou au contraire symbole de croissance de l’intelligence collective ?

Si chacun-e a une perception différente de l’écosystème numérique que représente Internet, il doit pourtant bien y avoir des points communs dans toutes ces réponses.

Ce point commun, c’est l’eCulture. Le répertoire des pratiques de communication sur les autoroutes de l’information, de solutions bonnes et moins bonnes. On retrouve les enjeux et pratiques de l’eCulture dans les arts, l’économie, la science et la politique sous les intitulés d’ère numérique, monde digital, société de l’Information, ou encore cyberculture. Ces diverses expressions de l’eCulture sont basées sur les propriétés de l’électronique :

  • – instantanéité (transfert d’informations quasiment immédiat)
  • – décentralisation (pas d’instance pivot)
  • – asynchronicité (chacun agit à son rythme)
  • – multilatéralité (échanges de plusieurs à plusieurs)
  • – symétrie (tout le monde est au même niveau). C’est pour cela que la fondation Ynternet.org a pour but de promouvoir la culture de la communication numérique, les codes de conduite, sans moraliser, mais juste en donnant des orientations, et montrer les liens de la culture numérique avec la culture Libre.Visiter aussi :
  • – préambule aux statuts d’Ynternet.org (document PDF)
  • – page d’accueil du portail interactif d’Ynternet.org